23.4 C
Nice
mardi, 9 août 2022
Accueil Divers Formation VGP : Tout savoir sur cette vérification obligatoire

Formation VGP : Tout savoir sur cette vérification obligatoire

Vous êtes une entreprise qui utiliser régulièrement des des appareils et engin de chantier ? Vous êtes alors dans l’obligation de réaliser annuellement une Vérification Générale Périodique ou autrement appeler VGP. Il existe plusieurs manières de réaliser cette VGP donc notamment la formation VGP en interne.

La formation VGP, qu’est ce que c’est ?

La Vérification Générale Obligatoire est une vérification obligatoire qui concerne de nombreuses entreprises. Toutes entreprises de BTP ou de matériaux de chantier doivent respecter cette réglementation. Cette dernière consiste à vérifier l’ensemble des appareils et équipements de travail sur un site de travail. L’objectif de la formation VGP est de déceler toutes failles sur les machines pouvant entraîner la mise en danger des salariés d’une entreprise. Cette VGP permet de prévenir des incidents liés à l’usure, un mauvais entretien ou encore une surcharge des appareils.

Pour assurer une sécurité maximale, la VGP (Vérification générale Périodique) doit être effectuer tous les 12 mois maximum pour les appareils de levage tels que les transpalettes, les gerbeurs, les chariots de manutention, les bennes basculantes…

Qui effectue la Vérification générale Périodique (VGP) ?

Organismes spécialisées

Il existe plusieurs manières d’effectuer cette vérification pour les entreprises. Certains organismes sont spécialisés dans la VGP avec des contrôleurs VGP. Pour une analyse complète de vos équipements, le tarif est tout à fait variable selon plusieurs critères. Le type de machine est le principal critère de prix lors d’un contrôle VGP. En effet, plus la machine est complexe techniquement, plus le prix sera élevé, ce qui est logique.

A SAVOIR  Réduction camaieu
A SAVOIR  Ponceuse à bande : changez votre maison avec un seul appareil

Globalement, il faut compter entre 100 et 200€ par appareil pour une vérification générale périodique.

Formation VGP

La solution la plus économique sur le long terme reste la formation VGP des salariés en interne. La durée de la formation varie en fonction de l’expérience de l’employé, et peut donc varié de 10 à 40 heures.

A la suite de cette formation, le stagiaire sera capable d’effectuer les vérifcations générales périodiques de nombreux équipements de travail comme : Extincteurs, Pont élévateur de véhicule, Accessoire de levage, Engin de terrassement, Rack, Porte et portail Chariot, Nacelle, EPI / EPC, Hayo, Grue,  Bras de levage, Pont roulant, B.O.M, Porte et portail.

Risques en cas de non exécution des VGP

En cas de non exécution des Vérification Générales Périodiques, l’entreprise encourt de gros risques. La sanction peut aller d’une amende de 45 000€ jusqu’à 3 ans d’emprisonnement. Ne pas respecter les VGP augmente les risques d’accidents graves au travail, il est donc obligatoire de réaliser ces vérifications.

 

5 choses à savoir avant d’investir dans une franchise de pizza

  La pizza est l'un des aliments les plus populaires au monde, et c'est un marché qui ne cesse de croître. Le marché mondial de...

Les raisons pour lesquelles vous devriez investir dans le vin

Tout le monde sait que le vin présente un potentiel d'investissement impressionnant. Il s'agit d'un produit de base rare dont le plafond d'appréciation est...

Montre en bois : Une montre tendance et écologique qui s’adapte à votre style

À l'ère du numérique, le retour à l'analogique semble être une option valable. Il existe de nombreuses façons de réduire votre empreinte numérique et...